ESPAÑA: PRIMER AYUNTAMIENTO QUE DENUNCIA LAS FUMIGACIONES DE SERES HUMANOS

uña de quintana, ESPAÑA: PRIMER AYUNTAMIENTO QUE DENUNCIA LAS FUMIGACIONES DE SERES HUMANOS

Hemos denunciado en DESPERTARES hasta la saciedad  esas extrañas estelas químicas persistentes que aparecen en nuestros cielos por todo el planeta continuamente y que podrían ser portadoras de todo tipo de enfermedades. Ahora, por primera vez, también un ayuntamiento de una población española en Zamora ha comenzado a denunciar y a pedir explicaciones, esperemos que este acto sea ejemplar y en breve se unan a esta valiente acción muchos otros organismos de todo el mundo.

DESPERTARES

Primer Ayuntamiento del mundo contra la geoingeniería – Moción Ayto. Uña de Quintana

El Ayuntamiento de Uña de Quintana rechaza las fumigaciones clandestinas aéreas.

El Pleno Municipal del 15 de Octubre de 2013 en el marco de sus competencias de Autonomía local acordó aprobar una moción para rechazar las prácticas de manipulación climática que se están llevando a cabo a nivel global, apoyar la denuncia presentada al SEPRONA el 19 de Julio pasado sobre las fumigaciones clandestinas aéreas en la Guareña, y suscribir la petición al Parlamento Europeo presentada por Terra SOS-tenible el 13 de mayo de 2013 para que se realice una investigación independiente de los hechos denunciados.

Este hecho es muy importante. Significa que la geoingeniería deja de ser un asunto exclusivo de las altas esferas políticas, militares e industriales para colarse en los municipios, a nivel de calle, donde la sociedad real, con la que nadie ha contado, tiene la palabra y reivindica sus derechos en un tema de tanta gravedad, dice Josefina Fraile, portavoz de Terra SOS-tenible, afirmando que esto convierte al Ayuntamiento de Uña de Quintana en el primer Ayuntamiento del mundo en el que se toman decisiones de este calibre en contra de la geoingeniería, de forma clara e inequívoca.

Los vecinos de este municipio, añade, deben estar orgullosos de tener un representante que les representa y defiende sus intereses con todas las consecuencias. Ya que no hay mayor bien común que el de la salud de las personas y de su entorno. Un ejemplo que debiera marcar el camino para todos los ayuntamientos de la comarca sino del país.

Por otro lado la Junta Agropecuaria de Fuentesauco también se ha pronunciado en los mismos términos, siendo ya junto a la Junta Agropecuaria local de Castrillo, la segunda en rechazar estas prácticas y apoyar la denuncia presentada ante el SEPRONA para que se investiguen hechos con evidente repercusión en el clima, los cultivos y la salud.

Estos acuerdos son el resultado de la campaña informativa de puerta a puerta que ha emprendido la Asociación denunciante. El próximo paso es el de presentar peticiones a ayuntamiento por ayuntamiento, solicitando colaboración en la investigación y divulgación de este tema.

FIN DE LA NOTA

Pulsa PLAY para ver el vídeo:

Enviado por Andrés Tudela

Fuente: r-evolucion.es

Visto en: http://teatrevesadespertar.wordpress.com/2014/01/29/espana-primer-ayuntamiento-que-denuncia-las-fumigaciones-de-seres-humanos/

 

Anuncios

PLAN ASESINO JUDIO CONTRA LA HUMANIDAD NO JUDIA – (LIBRO PDF) JULIUS STREICHER

DER STURMER 03

Aunque dicho libro ya fue mentado en un artículo anterior poco fue lo referido sobre éste y sus datos que, aunque “escuetos”, no dejan de ser a la vez tan contundentes, como reveladores y desgarradores. En poco mas de 50 páginas rescata y nos expone un resumen de numerosos casos tratados por el “Der Stürmer“, un periódico semanal editado en Alemania (desde 1923 hasta el final de la guerra en 1945, cerrado en varias ocasiones), dirigido por Julius  Streicher (1885-1946) y que fue una víctima del Rito de Sangre Talmúdico conocido como los Juicios de Núremberg. Con este artículo Todo Está Relacionado espera no tener que volver a tratar dichos temas tan a menudo.

Lo expuesto a continuación es uno de los casos:

TORTURA Y MUERTE DE FEODOR JEMELJANOV

El 22 de abril de 1823, un sábado de Pascua, Feodor Jamejianov de Welisch (Rusia), hijo de dos años y medio de un soldado, desapareció sin dejar rastros. Su cuerpo fue encontrado una semana después en los alrededores del pueblo en tal condición que no dio lugar a dudas sobre la existencia de un crimen ritual, de haber sido torturado hasta morir por los judíos. El cuerpo estaba totalmente cubierto de abrasiones, como si hubiese sido raspado con algo muy áspero. Las uñas hablan sido arrancadas, y todo el cuerpo mostraba pequeñas heridas como hechas con agujas. La sufusión de sangre en los pies indicaba que lo habían atado fuertemente bajo las rodillas. La nariz y los labios estaban apretados por fuertes vendajes y finalmente, había sido realizada la circuncisión judía (¡!). El médico declaró bajo juramento que el niño había sido deliberadamente torturado hasta la muerte.

Este salvajismo se realizó con el niño desnudo, luego su cuerpo fue lavado y vestido nuevamente ya que sus ropas no mostraban ni el más leve rastro de sangre. Por las huellas dejadas por un carruaje en las cercanías, se supo que había sido transportado en un carro tirado por dos caballos fuera de la ruta y colocado en un lugar conveniente. Desde allí el cuerpo fue trasladado un poco más lejos y arrojado a orillas de un pantano.

El caso fue investigado después de muchos años de pesquisas y de audiencias
el crimen fue resuelto Se arrestó a un gran número de judíos. Ellos eran Channa Zetlin, Slavka Berlin, Mírka Berlin (judías), Schifra Berlín, Jossel, Orlik, etc. (judíos). Tres mujeres rusas convertidas al judaísmo (Terentjeva, Maximova, Koslovskaja), hicieron una confesión en la que se establecieron los siguientes hechos:

Durante el gran ayuno de 1823, una semana antes del Pesach judío, la propietaria de una taberna, Channa Zetlin (los Zetlin eran judíos ricos y muy respetados en Welisch) hizo de manera que Terentjeva se embriagara, luego dio dinero a esta mujer rusa encargándole que trajera un pequeño niño. El día de Pascua Terentjeva encontró un niño apropiado cerca del puente que resultó ser Jemeljanov. Terentjeva llevó al niño a la casa de Channa Zetlin, quien los estaba esperando frente a ella. Luego Mirka Berlin (los Berlin eran también judíos influyentes que poseían gran cantidad de propiedades) se unió al grupo que llevó finalmente al niño a la habitación de Slavka donde ya estaban reunidos una gran cantidad de judíos. Momentos más tarde introdujeron al niño en una pequeña pieza.

El lunes de la semana siguiente la judía Channa sirvió vino a las otras dos mujeres dirigiéndose luego a lo de Berlin. Allí estaba Slavka Berlin acompañada por muchos judíos, y después de ofrecer vino a la concurrencia les pidió que echaran el cuerpo del niño al río esa misma noche. A continuación trajeron al niño lo desvistieron y lo pusieron sobre una mesa. Un judío realizó la circuncisión mientras que Schifra Berlin cortó sus uñas hasta que se viera la carne. En ese momento la mujer llamada Koslovskaía volvió de la taberna. Slavka la recibió en una habitación del frente, pero cuando se dio cuenta que la mujer había visto algo, la llevó al lugar donde estaban reunidos los demás en donde los judíos la amenazaron con hacerle lo mismo que al niño si llegaba a revelar algo de lo que estaba presenciando. Naturalmente juró callar. Los judíos comenzaron sus “encantamientos” en tanto que Terentjeva sostenía el niño sobre un recipiente y Maximova lo lavaba. Luego se le puso dentro de un barril cuya parte inferior era desmontable. Arriaron y cerraron bien el barril, y Jossel con la ayuda de Terentjeva lo hizo rodar por el piso. Luego todos los demás se unieron en la tarea tomando turnos de dos horas en esta operación que duró largo tiempo. El niño fue sacado presentando un color rojo subido como si hubiese sido escaldado (Esto concuerda completamente con el testimonio dado por el médico) Terentjeva lo envolvió en un lienzo y lo puso sobre la mesa; las tres mujeres se vistieron con ropas típicamente judías llevando luego el cuerpo del niño aun con vida a la escuela. Los judíos seguían detrás de ellas. Los judíos que ya estaban esperando en la escuela colocaron al niño dentro de una batea y ésta sobre una mesa. Terentjeva ató las piernas de la víctima debajo de las rodillas. En ese momento se le alcanzo un clavo largo y afilado dándosele la orden de clavarlo en la sien y en los costados. Cada uno de los judíos, uno después de otro hicieron lo mismo. Orlik dio vuelta al infortunado en todas las posiciones. Al principio gritaba desesperadamente luego calló mirando a todos con ojos enloquecidos y respirando con gran dificultad. Enseguida se desangró hasta morir entregando su alma.

Terentjeva y Maximova fueron las dos mujeres encargadas de llevar el cuerpo al bosque. Después de la partida de las mujeres, Jossel vertió un poco de sangre en una botella y le ordenó a Koslovskaja de llevársela a Slavka Berlin, quedando el resto en la batea, y en el colegio. Cuando Terentjeva y Maximova volvieron del bosque, se encontraron con Jossel y otro judío que viajaban en un carruaje tirado por dos caballos. (Siete testigos declararon bajo juramento haber visto el carruaje ir en esa dirección y volver a la madrugada). Habían ido allí para vigilar a las mujeres. Jossel se bajó e inspeccionó el lugar donde habían escondido el cuerpo. Una vez cumplida esta tarea volvieron al pueblo. Mirka trató de embriagar a las mujeres, Slavka les dio dinero advirtiéndoles que nadie debía saber lo que había sucedido, porque los judíos negarían todo y sólo ellas quedarían como culpables. Al día siguiente, Fratka, la esposa del rabino Orlik le dio a beber una copa de cognac a Terentjeva, la vistió con ropas judías, llevándola luego a la escuela en donde estaban reunidos los mismos judíos del día anterior juntamente con Koslovskaja. La batea conteniendo la sangre estaba aún sobre la mesa, así como dos botellas vacías. (Una tercera botella ya había sido llevada a Slavka Berlin). Channa Zetlin llegó con Maximova quien trajo otra botella más, un embudo y una jarra. Terentjeva removió la sangre con una pequeña espátula y Jossel la vertió en las botellas. Se remojó un pedazo de tela en el excedente de sangre. Jossel lo cortó en pequeños pedazos. (Orlik mojó su dedo en la sangre y dibujó varios figuras sobre cada pedazo de tela). A cada persona presente se le dio uno de los pedazos, incluyendo a las tres mujeres judías. Finalmente se fueron todos.

Este juicio fue llevado ante el Consejo Imperial de San Petersburgo. En todas las instancias previas se había resuelto que los judíos eran culpables, pese a ello, el Consejo Imperial hizo exactamente lo contrario. El 18 de enero de 1835 sentenciaron a las tres mujeres con exilio en Siberia, en tanto que los judíos fueron liberados. El judaísmo devolvió el favor al gobierno que había sido complaciente, 82 años más tarde. Destronó a la casa de los Romanov, estableció el bolchevismo, y cometió crímenes en masa, torturas en masa, y asesinatos rituales en masa de tan horripilante índole, que todos los anteriores (aun incluyendo la tortura y muerte de Feodor Jemeljanov), en comparación, parecen hechos de poca monta.

Julius Streicher (FOTO RETRATO)

La posición de Streicher en Alemania durante la guerra nunca fue alta, nunca desempeñó un puesto de gobierno;en 1940 había sido relevado como Gauleiter de Franconia (una división administrativa),

HITLER Y STREICHER

y cuando fue arrestado en 1945 , desde hacía 5 años se hallaba completamente al margen de la actividad política, prueba de ello es que vivía en una granja desde aquella fecha. Sin embargo, fue arrastrado y ubicado en el mismo grupo con los hombres más altos del Estado Alemán y procesado con ellos como “criminal de guerra” de primera magnitud.

JULIUS STREICHER FICHADO

Winston Churchill para complacer al judaísmo mundial, proclamó que Streicher debía ser ejecutado sin juicio.

¿Por qué? Por la sencilla razón de que Julius Streicher exhibía crudamente la naturaleza corrupta y perversa del judaísmo internacional: ¡Julius Streicher no evitó nada a sus lectores!. Tanto los hábitos sexuales totalmente enfermos y retorcidos del “Pueblo Elegido”, como la perversidad aplicada sobre los descuidados gentiles por médicos judíos, hasta el crimen infernal del Asesinato Ritual de niños y adolescentes. Streicher lo publicó todo ¡y probó cada palabra que dijo! ganando así el eterno odio de los judíos.

En los Procesos de Núremberg, Streicher fue acusado por “crímenes contra la humanidad”. Las palabras exactas del cargo contra él fueron: “… por sus 25 años de escribir, hablar y predicar odio hacia los judíos, entraña claramente persecución en el terreno político y racial en conexión con los crímenes de guerra, como lo define la carta, constituyendo un crimen contra la humanidad”. Cuando Streicher fue traído ante sus acusadores, los asesinos en masa de Katyn y los responsables del bombardeo de Dresde (que ocasionaron la muerte de 300.000 personas en tan solo 3 horas), con gran desprecio y sarcasmo se burló: “¡Es la Fiesta del Purim 1946! El Judaísmo mundial controla este juicio. Es algo diabólico ver cómo el mundo judío ha concentrado su poder para realizar este juicio”.

En la mañana del 15 de octubre de 1946, Julius Streicher de 60 años, golpeado y torturado, fue llevado a la horca que se había levantado en el sitio del Palacio de “Justicia” de Núremberg y colgado por el verdugo judío John Woods.

JULIUS STREICHER AHORCADO

Lo que lamentablemente Julius Streicher desconocía era que, no solamente el propio Hitler era judío, sino que ni tan siquiera Hitler fue hallado “muerto” ni que era quien decía ser, es decir, Adolf Hitler, pues este fue tan solo uno de los 3 nombres para la misma persona, gracias a las investigaciones en biométrica realizadas por Wellaware1.com.

Les presentamos a una persona muy poco conocida y que “curiosamente” desapareció de la escena porque se “suicidó”. Se trata de Kermit Roosevelt ( “10 de Octubre de 1889 – 4 Junio de 1943″)

KERMIT ROOSEVELT (1926)

Fue uno de los hijos del judio Theodore Roosevelt (presidente de EEUU de 1901 a 1909). A continuación verán una foto de Adolf Hitler en una pose semejante a la de Kermit Roosevelt.

HITLER CON SOMBRERO

Como se puede apreciar no solo hay una gran semejanza, sino que es la misma persona. Observemos una composición de ambos retratos juntos.

KERMIT-HITLER

Pero aquí no queda la cosa pues, tras el “suicidio” (nuevamente) de Hitler (Kermit), surgió otro personaje en EEUU, esta vez llamado Walter Elias Disney.

KERMIT-HITLER-DISNEY 02

El gran secreto de Disney no es que esté “congelado” esperando ser resucitado, sino que era el mismísimo judío Kermit Roosevelt, alias Adolf Hitler.

HITLER-DISNEY

Una composición diferente con sus fotos y sus alias. Esta táctica no es nueva, es habitual como habrán podido comprobar en el artículo “ASESINATO” RITUAL o MONTAJE CABALÍSTICO: SANDY HOOK (CONNECTICUT) 14/12/2012

HISTÓRICO KERMIT-HITLER-DISNEY

KERMIT-HITLER-DISNEY 03

Julius Streicher fue hábilmente utilizado por Kermit Roosevelt (Hitler, Disney) para hacer creer el cuento de la persecución de los judíos, cuando lo que realmente hizo Kermit (Hitler) fue protegerlos al máximo en los campos de “concentración” a fin de salvar al máximo número de ellos a excepción de aquellos que, a 3 meses de finalizar la guerra y tras los últimos bombardeos y la consecuente rotura de las vías que permitían la llegada de víveres y medicamentos, por parte de los aliados (las familias judías Rockefeller & Rothschild, entre otras) fueron dejados a su suerte (enfermos de tifus en su mayoría), para perpetuar y dar “credibilidad” a la farsa del Holocausto, el cual permitiría la culminación de la declaración Balfour en 1917, y la instauración de la Unión Europea, algo ya descrito en el Plan Kalergi, como parte de la agenda del Nuevo Orden Mundial Judío, conocido por ellos como el reino mesiánico.

Lectura en linea:

Plan-Asesino-Judio-Contra-La-Humanidad-No-Judia-julius-Streicher-PDF

Descarga Directa del libro:

http://www.mediafire.com/?siti484mvc02gtp

Descarga Directa artículo en PDF:

http://www.mediafire.com/?gudohpbuwdnsqhh

Re-edición de textos y aportes adicionales:

TodoEstáRelacionado.wordpress.com

Fuentes:

http://es.metapedia.org/wiki/Der_St%C3%BCrmer

wellaware1.com

Visto en: todoestarelacionado.wordpress.com

Relacionado:

Jerarquía de géneros y raza para el ministro judío de asuntos religiosos (te vas a reír)

 

Alarma en EE.UU.: “Nadie mide los niveles de radiación que llegan desde Fukushima”

Los residentes de la costa oeste de EE.UU. se muestran muy preocupados por los posibles efectos de la catástrofe de Fukushima en sus aguas y denuncian que el Gobierno no ha realizado aún ninguna medición de los niveles de radiación.

Según el portal Infowars, varios informes indican que se ha producido un aumento de los niveles de radiación en la costa oeste de EE.UU. en las últimas semanas.

Ken Buessler, es experto en la medición de partículas radiactivas en el océano y fue el autor del estudio de muestras de agua subterránea y marina de los alrededores de Fukushima que se realizó desde del accidente de marzo del 2011.

“Las predicciones son bastante bajas y no son motivo de preocupación directa, pero nadie hace mediciones de estos isótopos a lo largo de la costa oeste […]. Es muy fácil provocar alarma, de un lado, sobre la radiactividad, y del otro, debido al desconocimiento de los datos. Nadie está midiendo [la radiación], por lo tanto debemos alarmarnos”, señala  Buesseler.

 Una gran columna de vapor proveniente de la planta nuclear llegará a California pronto 

Asimismo, el experto recuerda que sin un extenso y cuidadoso monitoreo, no podrá saberse la cantidad de radiación de Fukushima que llega realmente a las costas de EE.UU., ni cómo podría afectar a la vida en el océano.

“Los efectos de Fukushima irán aumentando debido a que la parte delantera de una gran columna de vapor proveniente de la planta nuclear llegará a California pronto, e irán aumentando con los años”, advierte el científico.

De acuerdo con Infowars, Buessler se ha reunido con funcionarios de diversos departamentos del Gobierno federal de EE.UU. y “todos dijeron que no es su responsabilidad medir la radiación del océano Pacífico. Este problema se está diluyendo entre las grietas de la responsabilidad del Gobierno”, advierte Buessler. “Es un problema de salud y seguridad “, denuncia.

Fuente:  http://actualidad.rt.com/actualidad/view/118136-alarma-eeuu-radiacion-agua-fukushima?utm_source=browser&utm_medium=aplication_chrome&utm_campaign=chrome

Reescribiendo la historia del Siglo XIX a la luz de la probada conspiración masónica: las batallas entre conservadores y liberales

 

A la luz de las informaciones publicadas  la pasada semana en esta web sobre la innegable dirección de las independencias de las colonias españolas en América por parte de la masonería, al servicio de la corona británica, es preciso reescribir la Historia del Siglo XIX tal y como nos la han contado.

-Primero de todo, no hubo tal “independencia” sino la absorción de la América de habla hispana por parte de la corona británica (Portugal ya era colonia británica, así pues, Brasil ya formaba parte de ella). Si los masones al servicio de la corona británica pasaron a la historia como “padres de las naciones hispanoamericanas”, entonces, hoy día, salvo algún gobierno nacionalista (Evo, Correa, Chávez ) siguen estándolo. Las muertes y golpes de estado a presidentes como Torrijos (Panamá), Perón (Argentina) o Roldós (Ecuador) fueron producto de ese mismo poder anglosajón (y la mano que, a su vez, los gobierna a ellos).

-Teniendo en cuenta que todos los “libertadores” se formaron en Europa (al igual que Mao o Pol Pot), está claro que fueron los masones quienes idearon este plan pero si cruzamos las fechas y el lugar en el que Miranda funda la logia “Lautaro”, germen de toda la  conspiración, podemos entender, de rebote, la historia de Europa del siglo XIX.

-Resulta que un militar hispanoargentino, apellidado San Martín, se afilia a esa logia ¡en Cádiz en 1811! El mismo lugar que un año después promulgaría la primera constitución “liberal” española y la base del Estado moderno que, como demostró Félix Rodrigo Mora, para lo que sirvió fue para derogar el derecho consuetudinario y la estructura ancestral comunitaria y escenificar el poder de lo que hoy conocemos como “El Gran Hermano”, la antítesis de la libertad. En la conocida como “La Pepa” colaboraron intelectuales (se entiende que masones) hispanoamericanos como el chileno Fernández de Leiva, el mejicano Miguel Ramos Arizpe, el peruano Vicente Morales Duárez y el ecuatoriano José Mejía Lequerica… ¡que más tarde forjarían las constituciones de sus respectivos países!

-Salta a la vista que todo fue un plan coordinado de la masonería y, dado que Napoleón Bonaparte y su hermano José (efímero rey de España) eran prominentes masones, lo lógico es pensar que Napoleón (consciente o inconscientemente) era parte de ese plan.

Porque, si echamos la vista atrás, recordamos que la Revolución Francesa fue obra de la secta Iluminati y de sus “hijos” jacobinos (izquierda) y girondinos (derecha), masones ambos, y Napoleón Bonaparte fue parte de los jacobinos, más tarde aupado como dictador e incluso emperador. A fin de cuentas, las continuas guerras que generó redundaron en la pérdida del poder de España, país que ocupó, y durante esa misma ocupación, Inglaterra organizó las revoluciones ya comentadas en la América hispana. Evidentemente, todo estaba coordinado, y la prueba está en que tanto San Martín como el traidor Rafael de Riego (a ver quién retira su himno) viajaron a Inglaterra para venderse a los ingleses.

Al igual que no haría un “descendiente de Napoleón” llamado Adolf Hitler, el corso no atacó territorio inglés, saliendo este país tremendamente beneficiado de la locura napoleónica, hasta el punto que se erigió en el poder referente después de que Napoleón fuera finalmente derrotado en esa batalla hábilmente manipulada por los Rothschild llamada Waterloo (1815) y mediante la cual se hicieron con el control del Banco de Inglaterra.

-Ahora, mi propuesta es la siguiente:

Al igual que Hitler, Napoleón fue otra marioneta en manos de la masonería judía que sirvió para desestabilizar el mapa europeo y destrozar la unidad de Hispanoamérica. ¡Qué casualidad que al mismo tiempo que se generaba la Constitución española de 1812, los mismos masones pergeñaban las “independencias de las colonias españolas en América”!

Como prueba de que todas esas realidades estaban manejadas por las mismas manos, echad un vistazo a lo que fue el siglo XIX a ambos lados del Atlántico: revoluciones y turno de partidos entre conservadores y liberales, las dos ramas masónicas emanadas de la “revolución francesa”, conocidos como “girondinos” y “jacobinos”. Casi calcado en España y América.

Ahí está la estupenda novela “Cien años de soledad”, de García Márquez, como prueba de que los masones que pergeñaron la independencia americana y el “nuevo régimen” en España eran los mismos y crearon la misma realidad.

PD: Los cadáveres de Juan Domingo Perón y su esposa Eva fueron profanados a la manera masónica. Leélo en Indymedia Argentina.

Fuente: http://www.rafapal.com/?p=24652

Relacionado:La “independencia de las colonias españolas” fue obra de Inglaterra: datos y pruebas documentales irrefutables

Los piratas y corsarios judíos… contado por los propios sefarditas

 

Global Research: “Estados Unidos intenta desatar una tercera guerra mundial contra Rusia y China”

Estados Unidos intenta desatar una tercera guerra mundial con Rusia y China y solo sus propios aliados la podrían evitar, según opinión del periodista y analista político Paul Craig Roberts.

“El cambio de la doctrina militar del país, elevándose el estatus de sus armas nucleares desde el de disuasión y represalia al de ataques preventivos, la construcción de bases antimisiles cerca de las fronteras rusas, así como la militarización de las nuevas tecnologías por parte de EE.UU. dejan claro al Gobierno ruso que Washington está preparando un primer ataque contra Rusia”, contó el experto en un artículo publicado por el portal Global Research.

Para no limitarse solo a Rusia, el Gobierno de Obama encontró otro enemigo: China. Washington declaró el mar de China Meridional como una “zona de interés para la seguridad de EE.UU.”.

“Es igual que si China declarara el golfo de México una zona de interés para su seguridad”, comentó el experto, subsecretario del Tesoro del Gobierno de Ronald Reagan. EE.UU. declaró la transferencia del foco estratégico a Asia, lo que supone que el 60% de la Armada estadounidense se desplace hacia la zona de influencia de China.

Simultáneamente, Washington no escatima recursos para mantener bases navales y aéreas en las Filipinas, Corea del Sur, Vietnam, Australia y Tailandia.

Además se ha alineado con los rivales de China en lo que se refiere a varias islas y zonas aéreas disputadas.

“La actitud militar agresiva de Washington hacia Rusia y China indica una extrema confianza en sí mismo, lo que habitualmente lleva a una guerra”, recalcó Roberts.

Si queda alguien para escribir la historia, el régimen de Obama será recordado como régimen que resucitó la Guerra Fría, para cuya finalización se esforzó tanto el expresidente Reagan, y la convirtió en una guerra abierta. A esto se suman sus insinuaciones sobre una amenaza potencial de que Irán obtenga armas nucleares y las afirmaciones de que un ataque preventivo es indispensable ahora mismo.

Pese al cumplimiento por parte de Irán de las condiciones del acuerdo internacional destinado a resolver la crisis sobre el programa nuclear iraní, EE.UU. sigue agravando la situación al aprobar nuevas sanciones contra la república islámica.

“Si queda alguien para escribir la historia, el régimen de Obama será recordado como régimen que resucitó la Guerra Fría, para cuya finalización se esforzó tanto el expresidente Reagan, y la convirtió en una guerra abierta”, dijo Roberts.

El analista subrayó que los ciudadanos estadounidenses tienen poca, si es que tienen realmente alguna, influencia sobre su Gobierno o comprensión de sus planes.

“Además no existe una oposición organizada que podría representar a los ciudadanos que quieran protestar contra la vía que conduce hacia una guerra mundial“, afirmó. Por eso el analista basa su esperanza en los “títeres” europeos y asiáticos de EE.UU., que se arriesgan sin ningún fin, excepto el de favorecer la hegemonía mundial de EE.UU.

Cree que Alemania podría salvar al mundo de una guerra sirviendo, a la vez, a sus propios intereses.

“Lo único que debe hacer Alemania es salir de la UE y de la OTAN. La alianza se desplomaría y su caída acabaría con la ambición hegemónica de Washington”, explicó

Fuente:  Global Research

Traducción :  La Proxima Guerra

Visto en: http://periodismoalternativoblog.wordpress.com/2014/01/27/global-research-estados-unidos-intenta-desatar-una-tercera-guerra-mundial-contra-rusia-y-china/#more-55087

ANONYMUS PUBLICA LA LISTA DE PEDÓFILOS DE LA ÉLITE BELGA (el ex Rey, un príncipe y varios ex ministros y gendarmes)

Máxima difusión: está la Casa Real y la clase política casi al completo.

Está en francés, si quieres leerla en esta misma página, entra en la noticia, recomendado, que escuches la música de la Guerra de las Galaxias al mismo tiempo (hasta que te enteres de lo que cuento sobre George Lucas en la Historia Secreta de Hollywood, claro. Por cierto, próximo viernes, presentación en Alcalá de Henares).

Albert II roi fréquentait le Dolo, alias club des Atrébates. Dénoncé par Nihoul lui-même à Antonino Costa. Délit d’initié pour Fortis. Protégé par Albert Raes ex directeur de la sureté d’Etat, récemment inquiété. Très probablement impliqué dans un réseau pédophile avec des fillettes d’un home où travaille Antonini, père des enfants Milla et Fiona elles-mêmes dans ce réseau (fillettes habillées en mariées)

Reconnu par X3 comme participant aux soirées. Sollicité avec l’Opération Kipofor, lors de laquelle il lui a été confié sept CD-ROMS de Zandvoort. L’enquête a été classée pour cause de « coupables inconnus », suite à quoi les CD-ROMS ont été volés. Le Roi a répondu ne pouvoir intervenir sur le vol des CD-ROMS qui lui ont été confiés en raison de la « séparation des pouvoirs ».

Il n’a pas plus concédé à une grâce royale pour une condamnation – de Marcel Vervloesem – sur base d’un dossier incomplet. Impliqué dans certaines faillites, dont, avec certitude, Fortis, il détenait des actions qui ont été vendues par Maurice Lippens (en plus des siennes propres). De là, son achat d’une villa avec ponton sur la mer pour son yacht et dont on donne une valeur de 25 millions d’euros, et au Congo Belge (ancien) où il aurait racheté la villa de Mobutu.

Sa liste de nomination de ministres d’Etats et autres titres nobiliaires comprend une majorité de pédocriminels.

Alexandre prince, fils du roi Léopold III et de Liliane de Réthy, château d’Argenteuil. X2 y allait pour tenir compagnie à Levy, juif connu à Eindhoven, X2 dit qu’il ne s’est jamais rien passé là (?) Cependant sa femme, la princesse de Paris, stipule dans une interview qu’il avait des mœurs bizarres. S’est suicidé laissant une note avec 29 noms de pédophiles, entre autres Dejemeppe, ses deux substituts, Alain Lemasson, colonel commandant de la gendarmerie de Charleroi, lui-même et la princesse autrichienne Stéphanie de Windisch-Graetz. Il avait été condamné pour le viol de 2 jeunes garçons. Château vendu par l’Etat belge en 2002 à un particulier, Jean Marie Delwart.

Anselme Bernard, homme politique impliqué dans l’affaire Inusop et Sotegec, faux et usage de faux. Bourgmestre de Namur.

Antoine Joseph. Directeur de l’Instruction Publique et des Beaux Arts paraît en 1989 dans une plainte pour pédophilie à l’école des Eburons, sur des enfants de 6 à 12 ans. C’est lui qui organisait ces parties … avec Thielemans, actuel bourgmestre de Bruxelles… Il ne sera entendu que le 25/5/1992. Fait chanter les autres : Hurtmans, Monens ….

Antonini Roberto grand père pédophile des enfants Milla et Fiona, lequel jouit de hautes protections de la région de Mons borinage. Trafiquant de faux tableaux, et autres. A réussi à faire condamner la maman des petites et à l’en séparer (Maria Pia Maoloni) A mis ses petites-filles dans un réseau pédophile classé secret d’Etat.

Antonini Rocco père des enfants Milla et Fiona, assistant social dans une maison d’enfants attardés mentaux dont certains sont dans ce même réseau. D’autres membres de cette même famille sont dans ce trafic, dont une femme directrice d’une association de placements d’enfants des juges …

Aquino Michael, lieutenant-colonel, rôle important au niveau militaire pour guerre psychologique, pédophile, lavage de cerveau, satanisme, nazisme, homo et meurtrier. Inventeur du programme « Monarch » dont la base est l’utilisation des sujets par utilisation de sexe à outrance, satanisme, meurtres, ce qui provoquait des identités multiples. Conseiller d’Europe Occidentale pour les chefs d’état major américain.

Assurance Royale Belge impliquée dans les affaires Dutroux et Dohy pour les trafics de voitures dont ils récupéraient grosso modo plus de 50.000 € l’an.

Ils couvraient donc les pédophiles en permettant d’étouffer ces faits au profit de leurs magouilles en assurance.

Baert procureur du Roi, pédophile, protecteur de Van Den Bossche, en échange de mineures….

Bats René né en 30 pédophile, général d’armée. – Regina Louf – ami de Dumont JP, deux dossiers à charge à l’auditorat militaire.

Bayens Christian magistrat à Nivelles, né en 28, pédophile, ami de Castiaux, participe aux partouzes avec mineures chez le notaire Nassaux à Waterloo.

Baert Vincent, procureur du roi, condamne Biefnot à seulement 10 mois avec sursis pour détention et divulgation de k7 pédophiles ! Protectionnisme !

Beaupain juge qui plaçait des enfants au Home « les enfants de mamy » – pédophilie

Beaurir général de la gendarmerie impliqué affaire Pinon (Ballets Roses) Fortunato Israël et Eurosystèmre Hospitalier. Opus Dei. Impliqué Tueurs du Brabant Wallon. Et des noms moins connus, impliqués de même : Poncelet, Marbaix, Depaus, Gombert, Miévis, Maquet, Pattyn, Trotsaert, Galetta, Fiévez, Fastrez, Gérard Lhost ancien ancien colonel de gendarmerie, Tchang et Grigniez.

A notre connaissance, un dossier important est déposé auprès du président Londers (démissionnaire) puis de son successeur, par De Jonghe d’Ardoye pour cette affaire et d’autres y jouxtant.

Beneux Philippe, commissaire de police, fausse les pv d’auditions de la famille qui a vu Nihoul à la piscine de Bertrix et qui ne s’est jamais désistée. Menacée.

Berghmans Jean Pierre baron, Lhoist Group de Limelette. Membre de la Commission Tripartie. (voir quand anobli ? Cercle de Lorraine ? Front National ? Bilderberg ?)

Beroudiaux Dominique, né en 54 habite au château de Valmont qui se trouve à 2 kms 5 du domicile de Michelle Martin ! Cérémonies sataniques au château fréquenté par Di Rupo et Jean Pierre Grafe ex- ministre wallon entre 80/81. Propriétaire Ferbus. Présent, Bosquion David né en 75.

Bervoets Bert bourgmestre socialiste de Malines. Etouffe l’affaire de l’anneau épiscopal de Danneels. Pas de suite pour le jeune garçon voleur.

Bettens médecin, amant de l’épouse du psychiatre André Pinon, Josiane Jeuniau.

C’est le 30/8/1979, par l’aveu de cette femme que l’histoire des Ballets Roses est découverte. Personnalités importantes, dont un haut placé à la sécurité de l’Etat.

Billot Jeanine née en 38 dirigeait une maison d’enfants chaussée d’Auderghem 223 « Les enfants de Mamy » Président, Philippe Delleuze. Trois juges y plaçaient les enfants : Kennes, Waeterschoot et Beaupain.

Blondeel Paul conseiller auprès la cour d’appel de Bruxelles, impliqué dans l’affaire Fortisgate.

Boas Roger affaire eurosystème Hospitalier et Fortunato Israël, trafiquant d’armes (pas certain Pinon) on le retrouve administrateur d’Asco à Zaventem (zoning) endroit reconnu par Régina Louf pour snufmovies filmés. Invités extérieurs filmés, contrats signés avec Boas. Pigeons. Cet homme obtient un contrat de défense pour 24 milliards de blindés, Vanden Boeynants est ministre de la Défense, Xavier Magnée est le « 3ème larron de cette transaction. Il défendra Boas.

Boël Jacques associé à toutes les familles liées aux Lippens (voir) En 1968, sa première femme donne le jour à Delphine Boël, fille d’Albert II . Ce qui permet de comprendre les liens de la royauté avec les pédocriminels. La région wallonne intervient pour « nettoyer » les friches industrielles créées par les Boëls.

150 millions.(à la Louvière)

Boël Micky Gotha, paraît en 62-74 impliqué dans la pédocriminalité. Fréquente Opus Dei et le baron Daniel Janssen. Apparenté aux Lippens

Boël Framboise administrateur Optimistan

Bonmariage Paula épouse de Georis Michel, tous deux pédophiles. Présidente d’un groupement de missionnaires ACRF. (Trafic d’êtres humains ?) Sœur du magistrat pédophile Jean Hubert Bonmariage.

Bonmariage Jean Hubert, magistrat pédophile, sœur Paule Bonmariage – Georis Contact avec la France et Protégé. Magistrat de Verviers ou de Herve. Serait le ponte d’un commerce florissant de ventes de cassettes pédophiles et sans doute films.

Bonacci Paul néo nazi, pédophile et autre satanisme en rapport avec le programme Monarch

Bonvoisin Marie Cécile épouse du comte d’Ursel pédophile et escroc.

Bonvoisin Benoît, baron de, né en 39 Voir affaire Bonvoisin en rapport avec les Tueries du Brabant Il se dressera contre De Baets, enquêteur de Neuchâteau. Nihoul serait son bras droit. Reconnu par Régina Louf, pédophile, bande à Nihoul. Partouzes, meurtres, en chasse surtout (gibier, enfants) – travaille à la Sabena – fréquente le château d’Eindhoven. Appelé le baron noir.

A très bien connu VDB pour avoir été placé par lui à la tête du CEPIC

Il s’est dressé contre la Sûreté de l’Etat belge, seul service secret à être indépendant à ce moment géré par Albert Raes ancien magistrat. Connu de X2.

Bonvoisin Daniel, de, administrateur de l’Ecole du Merveilleux de Vander Elst, pédophile

Bonvoisin Pierre Alexandre Opus Dei et pédocriminalité ?

Borchgrave Jacques de, noblesse, baron, époux de Shéri Heller, Partouzeur. Psychopathe. Château de Trieu à Courrières près de Namur.

Bourlée Paul avocat de Nivelles, juge de paix suppléant, né en 29, pédophile, fréquente le château de Eindhoven, était à une soirée avec mineures chez le notaire Nassaux à Waterloo. Possède une résidence secondaire à Faulx les Tombes près du château de Seilles, époux de Delhaye Françoise. Participe aux parties de chasse du côté de Profondeville . Habite à Gesves.

Brabant Jean Marie, lieutenant colonel de la BSR, patron de De Baets, le freine et lui met des bâtons dans les roues lors de son enquête sur Dutroux. Ment à tous. Au moment de l’affaire Dutroux, commandant remplaçant de le la BSR. Responsable de la disparition de 5.000 pilules d’ectasy retrouvées aux mains de Nihoul puis Lelièvre, Dutroux. Qui représentent un demi million cédés le jour qui a suivi l’enlèvement de Laetitia Delhez…

Braecq dit baron Braecq ancien juge de la jeunesse de Bruges, responsable du « Home Carolientje » et responsable de la collecte des fonds de la Protection de l’Enfance.

Broqueville de, Thierry, comte, faux et usage de faux (épouse = Alcantara)

Brose Raymond Chef de la police judiciaire de Liège, responsable de la cellule Cools manoeuvrait contre Connerotte chargé des enquêtes sur les Titres volés et l’assassinat du ministre André Cools. Deux de ses inspecteurs accompagneront Connerotte en Sicile pour interroger deux témoins qui demandent de préserver leur identité. De retour en Belgique ces deux inspecteurs donneront directement leurs noms dans les médias.

Bruynooghe Annie Avocat puis magistrat, protège toujours et libère les pédophiles.

Bulthé Bruno, procureur du roi de Bruxelles Impliqué dans l’affaire Tueche et Dutroux.

Burstin Francis, directeur de cabinet au Parlement européen invité par Serge Moureaux à des partouzes pédophiles au château de Faulx les Tombes

Busquin Philippe, ministre (6 fois) commissaire européen, arrêté dans le cadre de l’affaire Inusop

Cambier Vincent, procureur du roi a requis un non lieu du dossier bis Dutroux. Pédophile ou manipulé, car ce dossier est une bombe au niveau des notables et nobles impliqués par les témoins. Le procureur Bourlet parlait d’un réseau protectionnel ; idée non suivie par Jacques Langlois, juge d’instruction aux manigances plus ou moins troubles.

Cardon de Lichtbuer Daniel, baron, dans le comité d’honneur de l’Irsa, institut de sourd muets et aveugles. L’institut a acheté le château attenant. Il semble que c’est lui qui a constitué Child Focus, il en est le président. Sa belle fille s’occupait d’enfants dont on a trouvé qu’ils subissaient de mauvais traitements (traces de tortures). Il a ensuite passé la main de Child Focus à Jean Louis Lejeune, comme directeur. Est actuellement président de l’ARDH qui rachète des châteaux à connotations pédocriminelles (voir)

Carlier Richard C’est 500.000 fb qu’il a touché de la Smap (alias Ethias) pour intervenir dans un procès en 2004.

Carpentier Philippe ancien traducteur juré au parquet de Bruxelles, fondateur de CRIES, dépendant de l’UNICEF, réseau international pédophile qui concerne 18 pays ex-amant du pasteur Doucé assassiné.

Castiaux Olivier né en 53, avocat de Nivelles, pédophile, amant de X2 ; organise des soirées dans une grosse villa près du Woluwe, avec piscine, membre du Rotary Club. Rencontre Wilfried Martens. Entretient sa secrétaire et la fille de celle-ci. En 88 il va à Lyon, USA, Singapour, se disait sociologue au CRNS. Aussi en Australie.

Caters de, famille issue du célèbre aviateur belge, dont l’un des membres habite le château de Schilde, toute la famille serait membre de cette bande pédocriminelle reconnue par Régina Louf et Somers. Sont au Cercle de Lorraine ! Il est dit Huissier de Justice

Caters Philippe de, propriétaire du château de Kattenhof

Caters Patrick de, baron de, château de Kattenhof, pédophile, membre, vice président du cercle de Lorraine, copain de Davignon, Philippe de Chimay, Prince, Jean Pierre de Launoit, Elio Di Rupo et Aldo Vastapane.

Cerexhe Etienne professeur, docteur en droit né en 31, fait baron par le roi en 2009, siège à la cour d’arbitrage et juge émérite puis sénateur. Chef de cabinet PS. Consul honoraire à Namur. Père de Benoît Cerexhe, actuel ministre, lequel est l’ami de Charles Picqué. Dans le système dit pédocriminel.

Charles prince de Belgique pédophile, participe aux soirées, reconnu par X3

Charlier Kamiel, directeur du CIPAL, « Centre Informatique des provinces d’Anvers et du Limbourg », organisme gouvernemental en charge des services publics via internet. Organisait avec Saca, proxénète, la livraison de prostituées pour 2 à 3.000 € chacune, puis des jeunes enfants.

Chastel Olivier, ministre, implique la juge Martine Michel et Taminiaux puis se désiste. Menaces, manipulations ? Si c’est le cas, Michel est dans le réseau. Chargée de l’affaire De Paepe Jimmy impliqué dans un trafic de stupéfiants et assassiné.

Chevallerie (de la) Amaury né en 33, substitut à Nivelles, pédophile ami de Castiaux, connu de X2

Chimay Philippe de, comte et comtesse, pédophiles, participent aux soirées de Castiaux à Woluwé St Lambert. Chasses à gibier humain (enfants) dans leur propriété.

Chomé avocat marron, probablement dans le système. Sa femme est Nicole Galand, juge au tribunal de Mons, du cabinet Galand ( ?)

Claes Willy ministre, né en 38 de Hasselt, secrétaire de mutualité, pédophile, politique, reconnu par X3 comme participant aux soirées. Musicien et chef d’orchestre au départ, politique, membre du parti socialiste flamand ministre d’état en 1983, Ministre des affaires économiques, secrétaire général de l’Otan en 94 et 95, démissionne lors de l’affaire de corruption Agusta ou il sera condamné à 3 ans avec sursis. En 2007 ministre consulté par le roi pour sortir de la crise.

Cleeren procureur du roi met sans suite des dossier d’accusation de pédophilie, entre autres, Palms président du tribunal de Hasselt, accusé de pédophilie

Cléthy de, Clément avocat véreux, fort en Cour, son oncle est Van Ypersele, chef du Cabinet du Roi.

Coëme Guy ministre de la Défense impliqué dans l’affaire Agusta, tous ceux qui sont impliqués sont des pédocriminels. Pas de trace de cette pratique chez Coëme, curieusement. A approfondir.

Collignon Guy membre de la PJ de Bruxelles, fréquentait le club d’échangiste Le Dolo, présence d’enfants. Voiture Alfa Roméo. S’occupait de l’affaire de Christine Van Hees, meurtre de la Champignonnière calme les parents et est rapidement promu.

Colson Pierre inspecteur de police de Bruxelles, était au courant pour les caches et Dutroux, accuse la juge Doutrew de négligence. Quid ?

Commissaire adjoint de Knokke en 83 pédophile.

Cools André, ministre assassiné. Impliqué dans l’affaire Agusta, Connerotte et Bourlet ont instruit l’affaire puis ont été écartés. (1994) Dans l’affaire du réseau Nihoul . Plusieurs personnes de son cabinet ont été soupçonnées d’avoir commandité son meurtre, dont Van Der Biest qui s’est (ou a été) suicidé.

Cools Arthur médecin pédopsy qui voulait ignorer les problèmes des enfants traités dans sa clinique « Good Engels » et qui se retrouvaient dans des bordels en Hollande.

Cools Bob, bourgmestre d’Anvers qui interdit les informations et autres pamphlets à Anvers lorsqu’éclate l’affaire de la clinique « Good Engels »

Coppieters’t Wallant Roland Juge d’Instruction, né en 36 trafique avec Raemaekers, avoue être pédophile. Membre de « La compagnie du Libiki » asbl qui aurait ses activités au Zaïre et le Ghana. Connais Bats. Membre du PS et du Cercle des Nations, membre du Rotary et du Lion’s Club. Fréquente de Meeus d’Argenteuil Patrick, associé à une société rue Montoyer 35.

Courard Philippe, membre de la chambre des représentants, secrétaire d’Etat aux affaires sociales, cabinet d’André Flahaut et Willy Taminiau, impliqué dans l’affaire de la Carolorégienne, proche de Di Rupo.

Cosyns Paul Médecin psy de la clinique Good Engels dénoncé par Marcel Vervloesem pour avoir nié les maltraitances à la clinique.

Crêteur Philippe ami de Nihoul, journaliste de la Dernière Heure, ami de Eric Van de Weghe. A fait x mois de prison ferme avec cet ami. Si ami de Nihoul, pédophile, du moins dans le Système.

Crokaert médecin de Waterloo dénoncé par la femme de Pinon pour sa participation aux Ballets Roses. Sa femme se suicide, Christine Doret précise que c’est un meurtre.

Croÿ, princesse. Accuse les honnêtes activistes comme Glatz, (CIDE) Lavachery (Dignaction) et bien d’autres, prétend ouvertement et publiquement que certaines personnes possèdent les K7 Zandvoort afin de les discréditer et de les mettre en danger. Protège la noblesse et la royauté, en effet, jamais un mot au sujet de ce secteur pédophile. A réussi a écarter Marcel Vervloessem et possède tous les dossiers de ce dernier. En contact avec les pédophiles, dans le Système.

Cudell Guy voir Dossier Bis. Reçu par Karawizan au château de Leignon, lequel partage le château avec Defosset – Pédophile et F.M. Décédé.

Dalons juge, protecteur de la famille Tagliafferro (ferrailleurs, trafics avec Dutroux)

Daniel Cardon de Lichtbuer Baron, banquier BBL, chef de cabinet de la Communauté économique, et autres titres, Child Focus, administrateur en 1999 déjà. Fait baron en 1998. Ordre de Léopold II . Epoux de Marina Solvay.

Danneels Cardinal, évèque. Des perquisitions sont faites à son domicile et à l’église ; Joue à l’innocent, néanmoins le résultat des autopsies de Julie et Mélissa et l’affaire Dutroux étaient entre ses mains ! Semble copain avec Lichtbuer ! Administrateur de l’Institut IRSA (avec Davignon)

En septembre 1996 primat du royaume, il fait les excuses aux victimes des prêtres pédophiles et ce, à la télévision. On sait qu’il est lui-même impliqué, semble-t-il, dans la mort des petites Julie et Mélissa et que des plaintes pour pédophilie ont été diligentées contre lui. Blanchi. Ce que l’on sait moins : en 1990 il perd son anneau épiscopal. Un jeune homme essaie de le revendre dans une bijouterie de Malines, la police le choppe. Il aurait trouvé l’anneau dans les appartements privés de Danneels. Affaire étouffée, aucune poursuite. Bert Bervoets est bourgmestre de Malines ( ?)

Danneels demandera à ce que Baudouin Ier roi des belges soit élevé à la sainteté (?)

Tous deux sont Opus Dei.

Accusé par Mahieu – député – d’avoir assisté à la mort des petites Julie et Mélissa. Mahieu fait partie d’une Loge de Gand qui voulait empêcher que Danneels se mette sur les rangs pour être pape. Si toute cette histoire n’est pas vraie, pourquoi Mahieu est-il allé à Rome pour rencontrer Ratzinger ? Le baron de Bonvoisin l’a accompagné pour mieux le surveiller et contrer ses déclarations contre Danneels. L’une des douze personnes qui assistaient à la mort des petites Julie et Mélissa.

Danze Marcel magistrat pédophile

Daras José ministre wallon des transports, protecteur de Vincent Georis pour qui il intervient au tribunal.( Contre l’épouse Ronite Bitton) .

Davignon Etienne Vicomte, anobli par le roi. Opus Dei, Cercle de Lorraine, Bilderberg, administrateur (avec Danneels, de Launoit et autres) de IRSA, chaussée de Waterloo à Uccle. Apparaît dans le dossier bis, sans doute rue Grey, prostitution clandestine. En rapport avec Genevois avocat qui apparaît dans l’affaire Benaïssa. Aussi présent dans partouzes avec mineurs à l’hôtel Cromwel à Knokke, avec Delvoie, Karel de Gucht, Lippens, Van Geluwe ( cour d’appel de Bruxelles). Vice président de la communauté européenne, administrateur de la Générale de Banque, représentant de la Belgique en communauté européenne, immunité diplomatique.

A été directeur de Kissinger Associates et ami de Henry Kissinger.

Présent lors de partouzes hôtel Cromwel à Knokke. Aussi à l’hôtel Memling de knokke avec les 2 Lippens, Karel. Fréquente le château de Eindhoven. 2.000fb par personne. Sans doute le château des Amerois qui appartient aux Solvay. Crée Ert Société des 49 plus importantes entreprises commerciales belges. Extrême droite.

Membre de la Commission Tripartie, à la direction de Suez Electrabel (Sté qui ne paie pas d’impôts ainsi que de Bruxelles Airligne qui menace d’expatrier son siège social s’il faut continuer à payer des impôts.

De Clerck Stefaan ministre de la Justice couvre l’affaire Cindy, enlevée et abusée durant un mois. En 1998 il reçoit Rainer Wolf, beauf de Manuel Schadewald disparu en Allemagne – Wold est, depuis, propriétaire d’un bordel sado-maso à Berlin –

A protégé Dutroux. A démissionné lors de sa fuite. Déni de réseaux.

De Clerck Willy ministre d’état reconnu par X 2 et X 3, comte anobli en 2006 par Albert II. Réunion entre lui et Bouhouche, Gol, Moureaux Philippe, Martens Wilfried, Vanden Boeynants, Jean Michel Nihoul, Delvoye et Karel.

De Cockère femme de Nihoul, pédophile, paraît déjà à l’époque de la pédophilie dans l’école des Eburons, avec Nihoul et Deleuze Philippe, avocat. A été secrétaire chez Roxanne. (Transexuel)

De Coster Patrick juge d’instruction pour des problèmes de pédophilie dans certaines écoles de Bruxelles refuse tout contrôle malgré les plaintes.

De Crem Peter ministre de la défense nationale dénoncé par Louis de Jonghe

De Croo Herman ministre d’Etat impliqué Inusop. Dans le Système.

Dedoncker Pierre, notaire, pédophile, échevin PS de Bruxelles, couvre les faits de pédophilie de l’école des Eburons. Ami de VDB.

De Donnea François Xavier Ministre d’Etat, bourgmestre, étouffe le scandale de pédophilie dans l’école des Eburons. La femme de Bultot travaillait dans son cabinet. Dénoncé par Nihoul dans l’affaire de Julie et Mélissa. Pédophile, assistait aux partouzes du château de Faulx les Tombes. Dans son cabinet travaillait aussi la femme de Pinon, ballets bleus, avec des enfants amenés par un juge de la jeunesse de Nivelles.

Defosset Léon, ministre co-propriétaire du château de Leignon, appartenant présentement à Karaziwan. Il est aussi bourgmestre de la commune d’Etterbeek et gère le château de Faulx-les-Tombes …Création d’une SPRL dirigée par Michel Timmermans frère de l’échevin de l’action sociale. Serge Moureaux administrateur avant l’SPRL 1973 à 1986, ballets roses au château. son neveu, Jonaert Didier possède la Radio Activité qui occupe Nihoul. Invité par Serge Moureaux à des partouzes à connotations pédophiles

Reconnu par Nathalie W. Décédé.

De Galan Magda ministère de la Justice

De Gavre avocat et bâtonnier, dans le circuit pédophile, défendait Van der Elst dans le procès Haemers avec Jean Paul Dumont (aussi pédophile)

De Haan juge, libère Nihoul dans le scandale SOS Sahel.

Dehaene Jean Luc Ministre, trafics, détournement de fonds. Responsable de la faillite de Dexia dont il était administrateur, il part avec la modeste somme de six cent mille euros.

Dehalu Sandrine substitut du roi à Mons a refusé que les grands parents Maoloni voient leurs petits enfants, Fiona et Milla. Suivie en cela par le juge Harvengt. Protectionnisme.

Dehousse Jean Maurice C’est 500.000 fb qu’il a touché de la Smap (alias Ethias) pour intervenir dans un procès en 2004.

Dehoux Véronique avocat à Nivelles née en 51 pédophile, épouse du notaire Nassaux. De Waterloo, organise des parties avec mineures dans sa maison.

De Graeve Felip collaborateur direct du ministre de l’intérieur Patrick Dewaele commandait et réservait des enfants moldaves à 1.000 € la nuit, du bureau.

Le ministre a été déplacé mais est monté en grade et a remplacé Van Rompuy lorsque celui-ci a été nommé à l’UE.

De Gryse Claire magistrat dans l’affaire du Mirano, consommation de drogue, décès d’un gendre de magistrat pour surdose, déclare qu’il n’y a rien sur les vidéo saisies, alors que le patron de la boîte filmait ses clients avec des enfants dans le but de les faire chanter. Condamnés pour drogue, pas pour pédophilie.

De Gucht Karel, (préférablement à Van Miert) magistrat pédophile, actuellement à la Communauté Européenne avec problèmes au niveau finances. Vu tout au long du Dossier bis Dutroux. Vu au Hilton avec Bouhouche, Gol, Moureaux Philippe, Martens Wilfried, Vanden Boeynants, Willy de Clerck, Jean Michel Nihoul.

Delchevalerie Eric, directeur de prison de Namur pédophile. C’est lorsqu’il était directeur à la prison d’Andenne que Alexandre Varga s’est suicidé (?)

(Il avait attaqué un fourgon d’argent, butin qui n’a pas été retrouvé. Puis a tué son rival.) Coïncidence ? Il refuse qu’on remette Loriaux en cellule avec Marc Dutroux.

Delvoie Guy magistrat de Bruxelles, pédophile reçu par le pédophile Karel de Gucht, magistrat.. Impiqué dans l’affaire Fortis, protégé par son immunité diplomatique.

Ex beau frère de Patrick Dewael. C’est lui qui a autorité sur Salmon Mireille, Schurmans Christine et Blondeel Paul, magistrats et conseillers pour l’affaire Fortis.

Dejemeppe Benoît juge et/ou procureur impliqué dans l’Institut Bazaar, bordel de la bande à Haemers. Etouffe l’affaire. Reprend un moment l’affaire Van Hees. Déni.

Puis l’affaire Benaïssa Loubna victime de Derochette.

Cet Institut Bazaar recevait des coups de téléphone de la Fédération des scouts catholiques, de l’ONE, d’une association de parents pour les enfants autistes, d’un Centre pédagogique de sourds muets, probablement d’ Irsa, du secrétariat de l’administration de l’éducation physique, des sports et de la vie en plein air, (association qui se trouve au château Karaziwan) un certain nombre de médecins et une série d’ambassades. Filière pédophile. Ami du juge consulaire pédophile Desmet Raymond. Tous deux dans l’asbl SAJ « Autrement » aussi pédophilie.

Procureur du roi pour l’affaire Inusop qu’il confie au premier substitut Cambier.

Marc Verwilghen, nouveau ministre de la Justice, Dejemeppe et son substitut ont rencontré l’enquêteur de Baets en 1996, au sujet du meurtre de la Champignonnière et lui laissant entendre qu’il ne devait pas mettre son nez dans cette affaire.

Affaire aussi du suicide du comte Yann de Meeus d’Argenteuil en 1999 qui laissa une liste de 29 noms de pédophiles, dont sept personnalités qui seront citées lors de l’affaire Dutroux. Dejemeppe et ses deux substituts, un avocat, le commandant de gendarmerie Lemasson Alain, le prince Alexandre de Belgique et la princesse autrichienne Stéphanie de Windisch-Graetz.

De Jonghe d’Ardoye Baudouin frère de Louis, Ballets Roses

De Jonghe d’Ardoye Bruno administrateur Optimistan. Secte.

De la Brassine Marc avocat général, dans le Système.

Delcourt Pierre magistrat de la jeunesse à Bruxelles, sabote le dossier de J.M. Kaninda au sujet de sa fille placée d’office par le SPJ

Delplace Thomas, administrateur de l’Ecole du Merveilleux de Vander Elst

Delplanche Renaud avocat à Mons, époux de Paula Trybou, avocat, substitut du procureur du roi honoraire près du tribunal de première instance de Mons, juge de la jeunesse de Mons, président du Rotary de Mons, officier de l’ordre de la couronne, de l’Ordre de Léopold, officier de réserve. Il a été dit qu’il était pédocriminel.

Remet systématiquement tous les prédateurs en liberté.

Deleuze Philippe avocat, avoue s’être laissé entraîner à accepter certains avantages du système, époque de l’école des Eburons. Beauf de Van Espen, travaillait dans le cabinet d’avocat de Bouty compagne de Nihoul.

Nihoul a financé sa campagne électorale, PSC. Penchants pédophiles. Arrêté pour détournement de fonds et escroqueries à la Caisse Publique des Prêts.

Le portrait robot de l’agresseur de Marie France Botte lui ressemble. Président du Mont de Piété, malversations, rayé du barreau suite affaire Lefort.. A comme stagiaire Ferri, pédophile. Découverte matériel sado-maso chez lui.

Deleuze Olivier, secrétaire d’Etat à l’environnement protecteur de Vincent Georis

( pédophilie satanique) qui aurait été son conseiller. Dans le Système.

De Ligne Anne, vice présidente de Optimisan – épouse de Olivier de Mortgat de Boulogne Billancourt, fille de Antoine et de Alix de Bourbon Luxembourg

Delvaux Bruno, Doyen d’ingénierie biologique UCL, membre d’honneur de l’Irsa. Dans le Système

Delvoie Guy, conseiller à la cour d’Appel de Bruxelles, président qui commandait les juges impliqué dans Fortisgate, né en 47, pédophile dénoncé par X2, fréquente Leroy, Karel de Gucht, Dumont Jean Paul. Devenu juge auprès de la cour pénale internationale de la Haye. Pédophile.

Demanet Georges procureur à Mons, couvre Dutroux et consort. Dans le Système.

Demaret Michel, ancien bourgmestre de Bruxelles école des Eburons en 1988/1989 participe à des faits de pédophilie – Nihoul finance sa campagne électorale. Cité dans des affaires de détournement de fonds. Décédé. Pédophile.

Demolin Maurice premier échevin de Grâce Hollogne, né en 42, pédophile, inconnu à la gendarmerie.

De Mérode Alexandre, prince, pédophile, messes noires, sacrifices humains, mange de la chair humaine.

De Mérode Simon, prince, fondateur de la Sté Optimistan, secte.

Demeyer Christophe achète le château de Faulx la Tombe en juillet 1990, 27 millions et une maison de retraite pour 25 millions ! Une dénonciation le dit pédophile . Il trafiquerait avec la Thaïlande – à vérif.-

Denayer, patron de la PJ de Namur au courant des viols d’enfants d’un home de Verviers via un château appartenant à une association. (aussi sur Verviers)

Dans le Système.

Denis Patrick, police pj depuis 1986, fréquente le château d’Eindhoven, un de ses amis est un travesti, nom Roxanne. Pédophilie, trafic. Son amie s’appelle Carine (X2 ?) en 84. En même temps C’est lui qui avait dû surveiller le château de Dongelberg (Opus Dei) et qui avait la liste de tous les membres. Menaces de mort.

De Pauw Charly promoteur immobilier, impliqué dans l’affaire Pinon, les tueurs du brabant, Cercle des Nations et Cercle de Lorraine. Rachète la cassette Pinon pour 140 millions. Villa près d’Overijse. Né en 20, décédé en 84, surnommé Charly. Pédophilie et trafics.

Ami de VDB, magouilles à la construction.

De Pauw fils du précédent, magouilles et détournement. A organisé son propre enlèvement en réclamant à son père une rançon : son propre poids en or. C’est lui qui reçoit la légion d’honneur de l’ambassadeur de France ?

De Pauw Charles petit-fils de Charly De Pauw. Promotteur immobilier mais trafic à la TVA et mise en examen.

De Pauw Heidi, même famille, après avoir été directrice d’un organisme de défense des prostituées (traite des êtres humains) directrice de Child Focus. Très controversée.

Depauw studio réseau TEMSE, studio à Utrecht, films d’enfants. Tourne encore.

De Pauw Catherine administrateur Optimistan rapport avec les précédents ?

De Penne, neurologue signe avec De Vlaeminck le certificat de Véronique D. assassinée par le réseau mais officiellement morte du cancer. Couvre les réseaux, mais surtout en fait partie. Pédophile.

De Prelle de la Nieppe Yves, magistrat à Nivelles, pédophile, fréquente le château de Eindhoven, né en 51 connu de X2

Depretre Jean procureur du roi, pédophile. Au départ il semblerait recevoir des ordres avec menaces de débrancher les appareils qui maintenaient sa fille Anne Marie en vie à Bordet ; elle était étudiante à LLN. Intervient souvent pour étouffer des affaires de personnes pédophiles impliquées dans les réseaux. Fait partie de l’Opus Dei. S’occupe des dossiers à occulter, dont le dossier Colruyt.

Deridder général de gendarmerie préconise, lors de la disparition de Julie et Mélissa, et le fax donnant Dutroux comme suspect, de laisser courir pour « remonter plus haut ». Protectionnisme

Dernicourt Baudouin de la BSR envoie un rapport sur les finances de Dutroux et prétend que rien ne permet de démontrer qu’il ait rentré de l’argent dû à ce trafic. C’est aussi lui qui détruira le dossier d’enquête du témoin X1 ! Protectionnisme.

De Saeger Joseph ministre d’Etat de Mechelen, pas d’audition ni poursuite, à cause de son immunité . Ministre. Impliqué pédophilie

De Schrijver Luc né en 46 médecin pédophile, faux certificat de décès pour Dubrulle Véronique hôpital St Vincent de Gent

Désir Georges ministre pédophile dénoncé par X2, 25 ans mayeur de Woluwé St Lambert, ami d’Olivier Maingain qui dit de lui, « il sait sonder les reins et les cœurs »

Sera promu à Interpol à Lyon pour créer une police européenne.

Desmedt Marc, Premier président ( ?)

Desmet Raymond né en 34 ex juge consulaire au tribunal de commerce de Bruxelles, grand ami de JP Dumont, pédophile – Il a rendu visite à Raemaekers en prison pour lui demander de se taire moyennant une peine réduite….Grand ami de Dejemeppe Benoît. Ils sont tous deux dans l’asbl SAJ « Autrement » (pédophilie)

Desmette juge au tribunal de Bruxelles a innocenté Zicot du faux qui a libéré son informateur Dohy.

De Visscher Bernard juge de paix à Forest, décédé, invité de Serge Moureaux aux parties du château de Faulx les Tombes. Pédophile. Client assidu des Atrébates et du Dolo. Avait été chef de cabinet Damseaux. Très lié à Nihoul.

De Vlaeminck neuropsy qui signe le décès de Véronique D. du réseau Nihoul, décédée soi disant d’un cancer, mais assassinée. De Penner neuro signe avec lui. Dans le réseau qu’ils couvrent. Pédophile.

Devodder Monique, chef de police à ridiculise publiquement dans « Au nom de la loi » Dubois que parle de réseaux parlant elle, de rumeurs…Dans le système.

Devoegelaer régisseur du château des Amerois. Pédophile.

De Vos Délégué aux Droits des enfants, ancien éducateur, ulb islamiste, passé dans certains endroits (Centres de Jeunes) où des problèmes de pédophilie ont été perpétrés. A travaillé deux ans pour « Médecins sans frontière » fondé par Kouchner (dans le Système)

A refusé à plusieurs reprises de s’occuper des petites Milla et Fiona Antonini-Maoloni. Mets des photos d’enfants sur ses pages. Dans le système.

De Vroede Nadia substitut du procureur général de la Cour d’Appel, spécialiste des Rapts d’enfants. Totalement partiale dans l’affaire Bitton/Georis. Prends le parti de Vincent Georis avec qui elle avait travaillé. Le fait rentrer au service de Melchior Wathelet. A manigancé dans l’affaire Dutroux en niant les réseaux pédophiles.

Dans le Système. Nommée au Conseil Supérieur de la Justice.

De Waele Luc né en 45 médecin pédophile, faux certificat du décès de Dubrulle Véronique, pédophile.

Dewaele Patrick ex ministre de l’intérieur couvre le sabotage de l’affaire Zandvoort. Il libère les criminels du réseau Geel-Cipal relatif à la commande d’un enfant moldave à 1.000 € la nuit. Démissionne puis atteint la plus haute fonction du royaume après le roi, en tant que Président de la Fait partie de la Commission d’enquête parlementaire Dutroux/Nihoul

Chambre. Pédophile et/ou dans le Système. Nommé ministre d’Etat, époux de Marleen Van Doren.

Di Rupo Elio ministre de l’Education nationale sous Guy Spitaels en 1992, actuellement Premier ministre, amateur de petits garçons, pris en flagrant délit avec de jeunes garçons dans sa voiture en août 1989. Cité en 1996 dénoncé comme présumé agresseur d’enfants, dossier classé « secret » En fait affaire montée par Marneffe pour déstabiliser le dossier Dutroux et ses enquêteurs. ( ?) Plusieurs lieux fréquentés par Di Rupo avec des gamins, dont à Liège avec Grafé. Plainte déposée à la cour de Cassation, le conseiller Fischer déclare qu’il ne sera pas donné suite au dossier… Dénoncé aussi par Rulens Jean Michel. Payait entre 3 et 5.000 fb pour fellations. A abusé de Rulens, Serge Pasquet, David Maugnée, Didier Geuens dcd, Michael Vaillant et d’autres mineurs. Il allait chez ekers Roger (pédophile notoire et trafic) accompagné d’un jeune. Ou des jeunes repartaient avec Di Rupo. Dénoncé par Dehogne. Un moment il avait comme amant, Rubens Nicolas de Limelette. Protège Guy Focant pédophile notoire. Lequel l’avait dénoncé un bon mois avant que Marnette le mette en cause publiquement.

En 1992, client régulier des soirées homosexuelles au Vaudeville le dimanche soir, accompagné de jeunes de 16 à 18 ans. Il payait en cocaïne et resto.

Aurait fréquenté l’hôtel de Spa avec des jeunes fournis par Guy Focant.

Il fréquentait le château de Valmont situé à 3 kms du domicile de chez Michèle Martin où il eut d’ailleurs un accident de voiture lors d’un trajet. Fréquentait le château de Forchies la Marche. Spitaels Guy ancien ministre belge, sera impliqué avec Di Rupo pour des faits de pédophilie vers 90/91, dénonciation anonyme.

Récemment problème avec un enfant de 4 ans dans un restaurant.

Di Rupo Neveu (nom ?) assidu du château mafieux de Forchies La Marche

Dénoncé par un ancien pédophile qui implique Di Rupo, Spitaels, l’ancien secrétaire Michel Lebrun. Des fillettes sont amenées au bureau de Di Rupo par une femme en voiture sport.

Dondelinger Jean Paul Commission européenne invité par Serge Moureaux à des partouzes à connotations pédophiles. Sa « pute » Josette Collignon du comité R.( ?)

Doutrewe Martine juge d’instruction pour Julie et Mélissa part en vacances et ne sera pas remplacée lorsqu’elle fut malade. Son mari était accusé en 1995 pour avoir détourné des millions d’€ . Pas de renseignements PDC. Probablement protectionnisme.

Dumont Jean Paul pédophile, né en 52, avocat avec Nihoul et Philippe Deleuze, agresseur d’enfants, membre du Cepic, membre de l’Opus Dei , copain de Wolf Michel et Sala Philippe. A défendu Nihoul pour l’affaire SOS Sahel et le fait libérer. Pédophile, partouzes – Régina Louf – meurtres d’enfants, copain avec De Raemackers – fréquente le château d’Eindhoven – provient du Lycée Molière, fourmilière pédophiles, enseignants et certains élèves pédophiles. Décédé, (lors d’une partouze avec son ami De Cléty) Il était président d’Uccle, conseiller d’agglomération, conseiller communal, député régional du PSC. X2 le connaissait aussi d’Eindhoven. S’est occupé des dossiers Bande de Nivelles, des Borains, Bouhouche, Dessy, Front de la Jeunesse, Paul Latinus et WNP, Haemers, Nihoul, Raemackers, Boas, scandales des affaires militaires, accusés de CRIES. Conseiller juridique du baron de Bonvoisin.

Sa femme est Isabelle Dierxsens. Grand copain de l’avocat Clément de Cléty.

Duquesne Antoine ministre de l’Intérieur, nommé ministre d’Etat. Est cité dans beaucoup d’affaires qu’il aurait cotoyé, employés mis en cause et/où protection comme pour Taveirne. Pas clean. Possibilité pédophilie.

Dussaussix juge de Charleroi octroie des libérations en échange de matériel Hi Fi Protecteur de Dutroux, en échange de ?

Duterme Jean Luc chef de la gendarmerie de Wavre qui arrête ses enquêteurs travaillant sur les affaires sensibles, extrême droite, Tueurs du Brabant et Ballets Roses et ce, sur injonction de Jean Deprêtre, magistrat. Si pas pédophile, menacé.

Dutroux libéré en 1992 par arrêté ministériel de Melchior Wathelet

A voyagé en Thaïlande (Rosoor y trafique) Lorsque domicilié à Goutroux, rue Ferrer recevait des enfants en maison d’accueil chez lui. A été vu deux fois par une enfant abusée – cercle sataniste, à Valence sinon à Tournai, pas très clair dans la déposition. 4 dossiers ouverts à sa charge entre 1981 et 1996. Près de 12.000 K7 trouvées au terme de ce dossier (bis compris) et aucune ne sort au procès !

 

Source : leschroniquesderorschach

Fuente: http://www.rafapal.com/?p=24657

Relacionado:

DIPUTADO BELGA ACUSA AL PRIMER MINISTRO DE PEDERASTIA (CON PRUEBAS) EN EL PARLAMENTO: ESE MISMO TEMA FUE LA CAUSA DE LA PROHIBICIÓN SOBRE DIEUDONNÉ

DUTROUX ENVÍA AL DIPUTADO BELGA LOS NOMBRES DE LOS PARTICIPANTES EN EL SACRIFICIO DE DOS NIÑAS: ¡ESTALLA LA RED PEDÓFILA EN BÉLGICA